Month: octobre 2016

Contraceptifs d’urgence

Aujourd’hui à on SEXplique ça, on aborde le sujet de la contraception d’urgence! On l’appelle aussi « pilule du lendemain » ou « pilule contraceptive d’urgence » et « contraceptif oral d’urgence (COU) ». En fait, la contraception d’urgence est un moyen contraceptif qui sert à prévenir une grossesse lorsque la contraception régulière a failli à la tâche. Par exemple :

  • si on n’a pas utilisé de moyen contraceptif
  • s’il y a eu bris ou fuite du condom
  • s’il y a eu déplacement du diaphragme ou de la cape cervicale (ICI)
  • s’il y a eu oubli de comprimés contraceptifs
  • si le timbre contraceptif s’est décollé
  • si on a oublié ou retiré l’anneau vaginal
  • s’il y a eu port prolongé de l’anneau vaginal ou du timbre contraceptif (ICI)
  • dans le cas d’une agression sexuelle

Lire la suite

Méthodes naturelles

Aujourd’hui on aborde un type de contraception très particulier : les méthodes naturelles! À noter aussi que ces méthodes peuvent être utilisées à l’inverse, c’est-à-dire pour tomber enceinte. C’est d’ailleurs pourquoi on les appelle parfois « méthodes rythmiques et repères de la fertilité ».

Les méthodes « naturelles » sont différentes des méthodes « barrière », « hormonale » et « irréversible », car elles ne nécessitent aucun médicament ni aucun instrument à l’exception d’un thermomètre basal. Ces méthodes servent surtout à mieux connaître son corps et à mieux connaître son cycle menstruel. C’est donc pourquoi la meilleure façon demeure de consulter un professionnel des méthodes naturelles et de tout noter de façon systématique! Évidemment, la combinaison des méthodes qu’on vous présente ici demeure la démarche la plus optimale communément appelée « méthode symptothermique ». Voici donc quatre méthodes naturelles populaires qui consistent à déterminer la période ovulatoire pour savoir quand s’abstenir. Chaque méthode présentée vient délimiter la fenêtre de temps où une ovulation est plus susceptible de survenir. Par contre, pendant la période d’abstinence, on peut explorer d’autres pratiques sexuelles que la pénétration vaginale tsé, question de garder un peu de picanteeee!

Lire la suite

Contraception irréversible

Au menu aujourd’hui : la contraception irréversible! Deux types de contraception irréversible existent : la ligature des trompes pour mesdames et la vasectomie pour messieurs.

D’abord, mesdames : LA LIGATURE DES TROMPES DE FALLOPE

Communément appelée « stérilisation féminine ». Tout d’abord, il faut savoir que ce sont ces fameuses trompes qui permettent le transport de l’ovule à partir de l’ovaire jusqu’à la cavité utérin, où plus tard l’embryon pourra se développer. De plus, la rencontre de l’ovule et du spermatozoïde se produit aussi via ces trompes. Or, en empêchant la connexion entre les trompes et l’utérus, les spermatozoïdes n’ont plus accès aux ovules et une grossesse devient donc impossible.

Lire la suite

Timbre, anneau et injections

Aujourd’hui on a du pain sur la planche! On aborde trois méthodes contraceptives assez populaires : le timbre contraceptif, l’anneau vaginal ainsi que les injections!

LE TIMBRE

Il s’agit d’un petit carré d’à peine deux cm² qu’on doit apposer sur le corps. À ne pas confondre avec le timbre postal, parce qui si on colle celui-là sur une enveloppe, ça se peut que le facteur trouve ça légèrement étrange… C’est une méthode « hormonale », car de l’œstrogène et de la progestérone sont diffusées à travers la peau. C’est un mode d’action transdermique. Attention à tous, leçon d’étymologie ici : le préfixe -trans signifie « à travers », tandis que le mot -dermique est issu du suffixe -derme qui signifie « peau ». Souvent appelé « patch », le timbre contraceptif est une méthode efficace lorsque bien utilisée. C’est une méthode « hormonale » à action courte puisqu’il s’agit d’une prise hebdomadaire.

Lire la suite

Pilule & Minipilule

Aujourd’hui on aborde les contraceptifs oraux combinés (COC) et à progestatif seul (minipilules)! Autrement dit : les différentes pilules contraceptives!

Ah la fameuse pilule! Évidemment on parle ici d’une méthode « hormonale » à action courte, comme on doit répéter la prise de la dose quotidiennement. Les COC sont vendus sur prescription et non en vente libre donc il faut en parler encore une fois à un professionnel de la santé. La pilule contraceptive à proprement dit se compose de deux hormones distinctes : l’œstrogène et la progestérone. C’est une méthode très efficace lorsque bien utilisée à la même heure chaque jour! #discipline

Lire la suite

© 2017

Theme by Anders Noren Conception: BroneMedia ©