Questions & Réponses 3

Aujourd’hui, l’équipe de On SEXplique ça répond à vos questions!

Question 1 : C’est gros comment un pénis « normal »?

Bonne question, car en fait il n’y a pas de standard établi, mais on peut dire qu’en moyenne un pénis en érection devrait mesurer entre dix (10) et vingt (20) centimètres. 

Question 2 : C’est quoi l’âge normal pour avoir ses règles?

Il n’y a pas d’âge normal, cela varie d’une personne à l’autre, mais ça arrivera généralement entre 10 et 15 ans. Encore là, certaines  personnes les auront plus tôt et d’autres plus tard, mais la nature n’oublie personne! #çasenvient Gardez toujours une serviette ou un tampon avec vous au cas où et vous pouvez visionner notre capsule sur la puberté pour plus d’informations. Si jamais votre cycle menstruel vous inquiète, il est préférable de consulter un professionnel de la santé.

Question 3 : Est-ce qu’on peut attraper une ITSS en se masturbant?

La réponse est non. En fait, les ITSS par définition se transmettent lors de relation sexuelle avec d’autres personnes par des fluides corporels comme la salive, le sperme, les sécrétions vaginales, le sang et parfois le liquide amniotique. Il faut donc absolument un contact avec une autre personne infectée, soit peau à peau ou avec un de ses liquides pour contracter une ITSS.

Question 4 : C’est quoi une douche vaginale?

Une douche vaginale est un mélange de produits chimique qu’on injecte dans le vagin à l’aide d’une pompe dans un but thérapeutique ou hygiénique. Or, il n’est pas recommandé d’introduire ce genre de produit dans le vagin pour le « nettoyer », étant donné que le vagin est un organe qui se nettoie par lui-même. (C’est bien fait pareil ces petites bêtes là!)

Question 5 : Est-ce que c’est normal de vouloir observer son corps ou celui de son-sa partenaire?

C’est tout à fait normal et même recommandé d’observer et d’explorer son corps. Le but est d’être conscient de son corps et d’être alerte aux anomalies qui pourraient survenir. On peut observer son corps à l’aide d’un miroir, à l’aide de ses doigts et bien sûr, à l’aide d’un ou d’une partenaire, car ça nous permet aussi de mieux connaître la personne avec qui on partage son intimité. Il est aussi suggéré de faire un auto-examen environ une fois par semaine pour s’assurer qu’il n’y pas quelque chose d’anormal (genre une bosse sur les seins ou les testicules, par exemple). En cas de doute, mieux vaut consulter un médecin dans les plus brefs délais.

Question 6 : C’est quoi la PrEP?

La PrEP est l’acronyme pour la « Prophylaxie Pré-Exposition », et il s’agit d’un médicament à prendre avant d’avoir une relation sexuelle à risque, et on parle ici d’un risque d’exposition au VIH. C’est donc une utilisation qui se fait dans une optique de prévention. Évidemment, il faut avoir une prescription médicale pour avoir accès à un tel médicament.

Question 7 : C’est quoi la PPE?

Allant de pair avec la question précédente, la PPE est l’acronyme pour la « Prophylaxie Post-Exposition ». Il s’agit également d’un médicament qui sert à protéger le corps dans un cas d’exposition au virus du VIH. Après la relation sexuelle à risque, dans un délai de maximum quarante-huit à soixante-douze heures idéalement juste après le rapport sexuel à risque ou dans les vingt-quatre heures suivant celui-ci il faut prendre des comprimés d’antirétroviraux et répéter le processus pendant plusieurs semaines. (Evidemment, si vous croyez être à risque d’une infection, consultez rapidement un médecin).

Question 8 : Est-ce qu’on peut être en couple même si on est asexuel?

Certainement, les relations de couples de sont pas basés uniquement et dans le seul intérêt de combler des besoins sexuels. Les personnes asexuelles ne ressentent pas le besoin d’avoir de la sexualité (avec les autres ou soi-même, c’est-à-dire via la masturbation), mais elles peuvent tout de même avoir une attirance émotionnelle et affective pour une autre personne et vouloir développer une relation avec elle. Bien sûr, il est alors recommandé de s’orienter vers des personnes qui ont elles aussi peu ou pas d’intérêt pour la sexualité ou vers une relation alternative comme les couples ouverts, afin de faciliter la relation et ne pas brimer les droits ou les envies des autres personnes. Vous pouvez aussi consulter notre capsule sur l’identité et l’orientation sexuelle pour plus de détails. 

Question 9 : À partir de quel âge on peut commencer à avoir du sexe avec une autre personne ?

En fait, c’est un enjeu personnel, puisque cela dépend de chaque personne, quand ton coeur, ton corps et tes tripes nous disent GO c’est habituellement un bon indicateur. Toutefois, au Québec, l’âge de consentement légal est établi à 16 ans, avec quelques particularités au niveau juridique. Si vous êtes curieux, nous vous invitons à visionner notre capsule sur première relation sexuelle ICI

 

Pour en savoir plus sur une panoplie de sujets, c’est par ici :

www.masexualite.ca

www.teljeunes.com

www.itss.gouv.qc.ca

www.cliniquelactuel.com

Signé l’équipe de on SEXplique ça!

Consentement

Aujourd’hui nous abordons le thème du consentement sexuel mesdames et messieus! #consentisthekey Le consentement est un accord volontaire qu’une personne donne de façon LIBRE et ÉCLAIRÉE, c’est-à-dire sans l’influence d’un mensonge, de coercition (utilisation de force), une personne en position d’autorité (une situation de pouvoir, comme c’est le cas avec un professeur, un employeur, un entraîneur, etc) ou encore de drogue ou d’alcool. Autre précision importante : une absence de non n’est pas synonyme de consentement le fameux dicton « qui ne dit mot consent » ne s’applique pas du tout ici. Il faut donc un oui clair, affirmé et enthousiaste.

Lire la suite

Applications & Santé sexuelle

Plusieurs applications sont disponibles sur le marché pour savoir où se faire dépister, comment mieux comprendre son cycle menstruel ou en apprendre plus sur les ITSS! Nous avons donc décidé cette semaine de vous présenter les applications au top de notre sélection! Dans cet article, vous retrouverez aussi d’autres liens utiles sur des jeux et des sites web fort pertinents. 

Lire la suite

Sécurisexe

Bien que parler de sexe semble si facile aujourd’hui, parler ouvertement de sexualité saine dans la chambre à coucher, face à notre partenaire peut paraître une tâche assez complexe, plus précisément lorsqu’il est temps de parler de sexe sécuritaire. Et c’est d’ailleurs pourquoi nous abordons la notion de « Sécurisexe »!

Pourquoi de nos jours c’est toujours aussi ardu d’aborder la question du préservatif ? Ça peut être un indice évidemment qu’on devrait avoir une petite réflexion si l’on a de la difficulté à parler du condom et à l’utiliser. D’ailleurs, la première personne à interroger sur le sexe sécuritaire demeure soi-même. De plus, la décision d’utiliser le préservatif ou la digue dentaire (si tu te demandes c’est quoi ou comment en fabriquer une avec un condom c’est ICI) est avant tout un responsabilité et un choix individuels.

Lire la suite

Réseaux sociaux

 

Aujourd’hui à On SEXplique ça, on aborde les réseaux sociaux! Vous vous demandez sûrement quel rapport on peut faire entre les réseaux sociaux et la sexologie, c’est normal! En fait il y en a beaucoup, vous allez voir!

Abonnes-toi

Quand on parle de réseaux sociaux, on a tendance à penser et se référer uniquement à Facebook. Il est vrai que c’est une des plateformes les plus populaires, mais il y en a beaucoup d’autres comme Instagram, Twitter, SnapChat, Ask, What’s app et plusieurs autres, pour ne nommer que ceux-ci.

Je fais quoi là-dessus?

Les réseaux sociaux sont par définition des applications ou des sites internet utilisés pour créer des liens (des réseaux) avec des amis, de la famille ou même des inconnus dans le but de communiquer et d’interagir de façon virtuelle. Mais on ne fait pas juste ça!

Lire la suite

« Older posts

© 2017

Theme by Anders Noren Conception: BroneMedia ©